Covid-19 & Pollution

LeMonde_encart
Covid-19 : les pics de pollution aggravent fortement la mortalité, selon une étude
logo_actu-environnement
Les pics de mortalité au Covid ont été corrélés à ceux des particules fines
le_figaro
La pollution de l’air accroît la mortalité par Covid-19
europe1
Covid-19 : les villes les plus polluées ont connu le taux de mortalité le plus élevé
actu-environnement.gpg
Covid-19 : des chercheurs français établissent une corrélation entre mortalité et pollution de l'air
ouestfrance
Le Covid a fait moins de morts dans les villes ventées comme Brest, car l’air y est moins pollué
caducee.net
La pollution de l’air aux particules fines augmenterait la mortalité due à la covid-19
logo_em
La pollution atmosphérique aggrave le pic de mortalité liée à la Covid-19
logo-jdd
La pollution de l’air augmenterait la mortalité liée au Covid, selon une étude
ouestfrance
ENTRETIEN. Covid-19 : lors de pics de pollution, « la mortalité peut être multipliée par cinq »
la_provence
Covid : les pics de pollution ont aggravé la mortalité
la_depeche
Covid-19: la pollution aurait un impact sur la mortalité due au virus, révèle une étude française
Logo-Le-Monde-1982894485
Covid-19 : les pics de pollution aggravent fortement la mortalité, selon une étude
Possible effect of the particulate matter (PM) pollution on the Covid-19 spread in southern Europe
Contaminación del aire y coronavirus, ¿un acelerador?
Trois pays sur quatre touchés par une pollution excessive aux microparticules
(Le Figaro)
Covid-19 : et si la pollution de l'air expliquait en partie la hausse du nombre de cas ?
(LCI)
Pollution particulaire fine à Paris de janvier à juin 2020
Pollution particulaire fine à Paris de janvier à juin 2020 : six mois de variations sous influences diverses et parfois exceptionnelles
Coronavirus : la pollution soupçonnée de favoriser la propagation du covid-19
(France Bleu)
Covid-19 : la pollution de l'air serait-elle à l'origine d'une hausse des contaminations ?
(La Depeche)
Covid-19 : les pics de pollution de l’air aux particules fines soupçonnés de faire augmenter les contaminations
(Le Monde)
Les pics de pollution de l’air accélèrent la diffusion du coronavirus
(Sciences et Avenir)
universite_geneve
COVID-19: la qualité de l’air influence la pandémie
Malgré une pollution en baisse, le nombre de particules fines dans l'air est élevé. Elles fragilisent les organismes et pourraient favoriser la diffusion du virus.
(L'Express)